menu
Partager

Entretien du rhododendron

 
Par Mª Belén Acosta, Technicienne en jardinage et ressources naturelles et paysagères. 10 mai 2022
Entretien du rhododendron

Le rhododendron est un arbuste qui, bien que moins connu du grand public, est une véritable star chez les aficionados de jardinage. Les clés de sa popularité se trouvent nichées au sein de sa belle floraison et de sa grande résistance, ce qui en fait indéniablement un allié de choix pour tout jardin ou espace vert !

Si vous voulez savoir comment cultiver des rhododendrons et comment les faire pousser le plus joliment possible, poursuivez la lecture de cet article de ProjetEcolo dans lequel on vous dit tout sur l'entretien du rhododendron !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Entretien du coléus

Caractéristiques du rhododendron

Le rhododendron est un arbuste à feuilles persistantes originaire d'Extrême-Orient. La plante est devenue si populaire parmi les amateurs et les professionnels au cours du XIXe siècle que sa culture s'est répandue dans toute l'Europe, pour finalement atteindre les États-Unis.

Il s'agit en fait d'un genre entier de plantes comptant plus de 1 000 espèces différentes. On y trouve des petits arbustes, des plantes d'environ 20 cm de hauteur ainsi que des grands arbres pouvant atteindre 30 mètres !

En jardinage et en décoration, il est courant de travailler avec des variétés de taille moyenne, car ce sont des arbustes à croissance contrôlée. Comme nous l'avons dit, l'une de ses caractéristiques les plus appréciées est sa floraison spectaculaire, qui est caractérisée par des inflorescences groupées aux tons rose vif, rouge ou blanc. Ces magnifiques fleurs sont surtout produites pendant les mois chauds et elles recouvrent presque toute la plante.

Ses fleurs sont très efficaces pour attirer les pollinisateurs, de sorte que la culture du rhododendron profitera à l'ensemble du jardin. Il est également important de mentionner qu'il s'agit de plantes toxiques. Vous devez donc faire très attention si vous avez des animaux domestiques ou des jeunes enfants à la maison.

Entretien du rhododendron - Caractéristiques du rhododendron

Emplacement et climat pour le rhododendron

Les rhododendrons peuvent être cultivés directement dans le sol du jardin ou en pot. Dans ce dernier cas, il est conseillé de savoir quelle espèce de rhododendron vous avez afin de mieux prévoir son potentiel de croissance. Dans tous les cas, comme c'est le cas pour toutes les plantes, même une grande espèce poussera bien moins dans un pot.

L'idéal est de placer la plante en plein soleil afin de vous assurer qu'elle reçoive le maximum de soleil pendant toute la journée. Bien qu'il soit également possible d'en avoir un en pot, vous devez absolument la placer dans un endroit aussi éclairé que possible afin de vous assurer qu'elle ait au moins 4 heures de soleil par jour.

En termes de climat, cette plante rustique peut s'adapter à une grande variété de climats. C'est d'ailleurs l'une des raisons de sa diffusion rapide dans le monde entier. Son seul point faible à cet égard sont les températures très froides, car elle ne supporte pas le gel, qui peut être fatal pour la plante. Si vous vivez dans une région froide, plantez votre rhododendron après l'hiver afin qu'il ait le temps de pousser et de prendre des forces avant l'arrivée du froid.

Substrat et terre pour le rhododendron

Si la lumière est l'aspect le plus important de l'entretien d'un rhododendron, le sol est le second. C'est une plante acidophile, qui préfère et, dans une certaine mesure, a besoin, de sols à faible pH. Vous devez donc absolument lui fournir un sol acide. Pour ce faire, afin de ne pas endommager le sol, essayez d'opter pour des méthodes écologiques et naturelles, comme l'application de vinaigre ou de jus de citron.

Il est également essentiel que le sol ou le substrat du rhododendron soit bien drainé. Les racines de la plante sont sensibles à l'engorgement et l'excès d'humidité attire les parasites et les maladies.

Entretien du rhododendron - Substrat et terre pour le rhododendron

Arrosage du rhododendron

En été, pour vous assurer de ne pas engorger la plante, il vaut mieux beaucoup l'arroser en petites quantités. Si vous vivez dans une zone chaude de la terre, vous pouvez l'arroser deux fois par jour (le matin et le soir). Ne l'arrosez pas les jours où il pleut et espacez les arrosages pendant les mois les plus froids.

Il est également important de ne pas arroser avec l'eau du robinet si elle a une forte teneur en calcaire, car cela peut rendre le sol alcalin et impropre à la croissance des plantes. Si vous remarquez que votre rhododendron a des feuilles jaunies, dont seules les nervures restent vertes, ajoutez du jus de citron à l'eau d'irrigation ou augmentez le pH du sol avec du vinaigre. Il est également judicieux de laisser reposer l'eau que vous allez utiliser pendant 24 heures pour permettre au calcaire de se déposer, sans toutefois tomber dans le fond du récipient.

Engrais du rhododendron

Pour renforcer sa floraison, il est recommandé de donner un peu d'engrais organique au rhododendron pendant les mois les plus chauds. Il suffit d'ajouter des turricules de vers ou du compost toutes les deux semaines au sol ou au substrat, ou d'utiliser un engrais spécifique pour les plantes acidophiles.

Quant à la taille, il suffit de débarrasser la plante des feuilles et des branches en mauvais état. Il est important de garder un œil sur les parasites, les chenilles étant l'un des plus grands dangers pour les rhododendrons. Vérifiez la plante et retirez les chenilles que vous voyez, vous pouvez aussi utiliser un insecticide biologique fait maison pour vous en débarrasser.

Découvrez ce qu'est la tourbe !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Entretien du rhododendron, nous vous recommandons de consulter la catégorie Planter et s'occuper de ses plantes.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Entretien du rhododendron
1 sur 3
Entretien du rhododendron

Retour en haut